« la Maison d’hôte », poème de Rûmî : « Être humain, c’est être une maison d’hôtes. Tous les matins arrive un nouvel invité. Une joie, une dépression, une méchanceté, Une prise de conscience momentanée vient Comme un visiteur inattendu. Accueillez-les tous et prenez-en soin! Même s’ils sont une foule de chagrins, Qui balaient violemment